fairplay
un film de Zoel Aeschbacher

Fairplay

Un film de Zoel Aeschbacher

  • 2022
  • Suisse, France
  • 18 minutes
  • VO français – sous-titres DE, EN

Un adolescent en quête de reconnaissance, un ouvrier prêt à tout pour décrocher le jackpot, un cadre supérieur en fin de carrière qui veut (se) prouver qu’il tient encore la route. Trois personnages en perte de vitesse sur l’autoroute de la compétition.

Fairplay

Un film de Zoel Aeschbacher

  • 2022
  • Suisse, France
  • 18 minutes
  • VO français – sous-titres DE, EN

Un adolescent en quête de reconnaissance, un ouvrier prêt à tout pour décrocher le jackpot, un cadre supérieur en fin de carrière qui veut (se) prouver qu’il tient encore la route. Trois personnages en perte de vitesse sur l’autoroute de la compétition.

PRIX

Locarno Film Festival

  • Prix Jury des jeunes – meilleur court métrage

FESTIVALS

Première Mondiale : Festival de Locarno – Pardi di domani

crédits

Avec
Dorin Dragos
Pascal Tagnati
Pierre Gommé

Réalisation
Zoel Aeschbacher

Scénario
Gania Latroche
Zoel Aeschbacher

Chef opérateur
Dino Berguglia

Montage
Youri Tchao-Debats

Musique
Mario Batkovic

1er assistant réalisateur
Robjan Lacombe

Son
Björn Cornelius
Melia Roger
Vuk Vukmanovic

Décors
Ophélie Dubois-Essirard

Costumes
Kenza Chekal

Maquillage et coiffure
Fabiola Louangphixay

Production
Yukunkun Productions
Box Productions

Avec la participation de
Canal +

En coproduction avec
RTS

Ventes internationales
Salaud Morisset


biographie du réalisateur

Zoel Aeschbacher est né en 1993, à Paris, d’une mère vietnamienne et d’un père suisse. Il grandit à Montreux. Il fait d’abord de la musique avec un ami d’enfance, Tony Tran. Marqué par les courts métrages du collectif Kourtrajmé, il commence à expérimenter l’image « à l’arrache » avec une caméra DV. Il étudie à l’ECAL puis travaille à différents postes dans l’industrie, collaborant notamment avec Christophe M. Saber et Karim Huu Do. Son film de fin d’études, Bonobo, qui entremêle les destins de trois locataires d’une cité HLM le temps d’un après-midi, fait sa première mondiale au festival de Clermont-Ferrand, en compétition internationale, où il reçoit le prix du public. Après de nombreuses projections et de nombreux prix, le film se voit décerner l’Oscar du meilleur film d’étudiant en 2019. En 2021, il tourne Fairplay, son premier court métrage professionnel, coproduit entre Paris et Lausanne.